A Ghost story : Réflexion originale sur le deuil et le but de la vie

ghost story

 

Déjà sélectionné à Deauville en 2014 avec “Les Amants du Texas”, David Lowery concourait cette année, toujours en compétition officielle, avec son nouveau film “A Ghost Story”. Malheureusement, le réalisateur n’était pas à Deauville, dimanche 3 s, pour répondre aux nombreuses interrogations que suscitent son étrange histoire de maison hantée.

 

L’intrigue est la suivante : Après avoir vécu plusieurs années dans une vieille maison, un couple (Rooney Mara et Casey Affleck, tous deux incarnaient déjà les protagonistes dans “Les Amants du Texas”) décide de déménager. Mais, l’homme est tué dans un accident de la route plongeant la jeune femme dans le deuil. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que son conjoint est revenu dans la maison, sous forme d’un fantôme.

 

Loin des histoires d’épouvante généralement associées aux fantômes, ce film américain s’apparente d’avantage à un conte philosophique au rythme languissant, voire soporifique pour certains. Profondément original dans la forme, cette oeuvre interroge à la fois le sens de la vie puisque tout est voué à mourir et à disparaître comme l’explique avec insistance un des personnages. C’est aussi une belle réflexion sur les relations humaines et le temps qui passe. On ne comprend pas tout (d’où le regret de l’absence du réalisateur) mais on sort de cette projection totalement fasciné.

 

A noter que le film a remporté le prix du jury, le prix du jury révélation et le prix de la critique internationale à Deauville.



Laisser un commentaire

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image