“Sage-Femme” remporte le Swann d’or à Cabourg

Le Festival décerne chaque année ses Swanns à des films sortis dans l’année écoulée. Cette année, il a choisi de remettre son Swann du meilleur film à “Sage Femme”, de Martin Provost, avec Catherine Deneuve et Catherine Frot.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La comédienne Yolande Moreau a remis le prix au réalisateur avec qui elle avait tourné “Séraphine” en 2008. « Avec lui on parle de tout et même parfois de rien, a-t-elle commenté sur scène. On évoque l’écologie, Trump et les flatulences de l’oncle René avec le même bonheur, c’est toujours plein de délicatesse, d’intelligence, de bienveillance. Parce qu’il prend soin des autres, parce qu’il connaît bien les femmes et en parle si bien, parce que par son regard on se voit toujours grandir et parce que je suis tellement contente d’être de ses amis, je suis très heureuse de remettre ce Swann d’or à mon ami Martin Provost. »

Ce dernier a alors expliqué qu’il avait failli mourir quand il est né. « J’ai été sauvé par une sage-femme, d’où ce film. Quand je vois cet objet (le Swann), je m’imagine pointant mon œil, disant mon Dieu qu’est-ce qui m’attend ? Et i m’attendait du sang parce qu’il fallait nous en changer. C’était fondamental sinon je ne serais pas là, d’où ce film. Quand j’ai rencontré Yolande pour “Séraphine”, tu m’attendais dans ton jardin et je t’ai parlé de cette histoire incroyable, de ce rôle et tout de suite quelque chose s’est passé. Tu as été d’une certaine façon, une sage-femme pour moi. Tout au long de ma vie, je vois que je suis soutenu par les femmes. »


Citons enfin les deux prix de la révélation : Dora Tillier dans “Monsieur et Madame Adelman” de Nicolas Bedos, – ce dernier était présent pour lui remettre le prix.

Rabah Nait Oufella dans le formidable “Nocturama” de Bertrand Bonello. Il était également très bon dans “Grave” de Julia Ducournau, un film d’horreur doublé d’une belle histoire d’amour.



Laisser un commentaire

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image