Compétition. “Teenage Cocktail” : Une impression d’inachevé

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Quel dommage. La matière est bien présente dans le scénario de “Teenage Cocktail”, premier film de John Carchietta, présenté en compétition à Deauville. Une histoire d’amour entre deux adolescentes, deux jeunes comédiennes de talent, (Nichole Bloom et Fabianne Therese) une ambiance sonore années 80 plutôt séduisante, une relation complexe avec des parents très jeunes qui ne savent plus où est la limite entre le rôle de parent et celui d’ami avec leur enfant adolescente, Internet et ses dangers, le rapport à l’argent et à la sexualité, etc.

 

Pourquoi alors ne pas aller au bout des choses ? Le film démarre bien en se focalisant sur Annie (Nichole Bloom), 17 ans, qui vient d’arriver avec ses parents dans une nouvelle ville. Le premier jour au lycée, elle ne connaît personne, mais croise par hasard Jules sur qui elle flashe aussitôt. Les deux adolescentes deviennent vite proches puis inséparables. Jules (Fabianne Therese) rêve de tout quitter pour s’installer à New York et devenir une danseuse professionnelle. Pour cela, elle gagne de l’argent en se filmant dans des poses suggestives sur Internet. Annie se laisse convaincre de participer à ses séances filmées.

 

Jusque-là, on se dit que le film tient la route, même s’il n’est pas révolutionnaire dans la forme ni dans le fond. Le film frise avec l’érotisme, même si les deux protagonistes ne sont pas filmées nues. Et puis, le film bascule, ouvre plein de portes sans en explorer aucune, pourquoi? Cette indécision, cette impression d’hésitation permanente, laisse un goût d’inachevé particulièrement désagréable. La spirale dans laquelle les deux jeunes filles se retrouvent embarquées n’est malheureusement infernales qu’en pointillé : tout le lycée est mis au courant de leur activité douteuse sur Internet et derrière rien ou presque, les parents sont mis au courant, et là non plus rien. Et lorsqu’à la fin, l’histoire bascule dans le genre thriller, cela se termine par une scène brouillonne et franchement pas convaincante.

 



Laisser un commentaire

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image