Catherine Deneuve et Emmanuelle Devos distinguées à Cabourg

 

Catherine Deneuve et la réalisatrice Emmanuelle Bercot.
Catherine Deneuve et la réalisatrice Emmanuelle Bercot.

 

Deux actrices exceptionnelles ont été récompensées, en leur présence, samedi soir en clôture du 27e festival du film romantique de Cabourg : Catherine Deneuve et Emmanuelle Devos. Voici le palmarès complet.

 

“A chaque fois que l’on me pose cette question : quel est votre son préféré? Je réponds toujours : une voix, celle de Catherine Deneuve.” Par ces mots, la réalisatrice Emmanuelle Bercot a rendu hommage à la star des “Parapluies de Cherboug”, samedi 15 juin, au casino de Cabourg. Catherine Deneuve, qui célébrera ses 70 ans le 22 octobre prochain, joue dans le dernier long-métrage d’Emmanuelle Bercot (”Elle s’en va”, sortie en salles programmée le 13 septembre).

La star avait fait spécialement le déplacement dans la cité proustienne, pour participer à la 27e édition du festival du film romantique et recevoir le Swann du coeur. Le public nombreux, amassé le long du tapis rouge entre le Grand Hôtel et le Casino, a pu l’admirer dans une belle robe bleue. Radieuse, elle n’a pas hésité, en prime, à signer de nombreux autographes.

 

 

Catherine Deneuve et son Swann du coeur.
Catherine Deneuve et son Swann du coeur.

 

Une autre grande actrice française a reçu les honneurs du festival : Emmanuelle Devos, lauréate du Swann de l’actrice romantique de l’année. Une récompense, remise par le réalisateur de “Des hommes et des dieux”, Xavier Beauvois, qui salue son émouvante interprétation dans “Le temps de l’aventure” de Jérôme Bonnell.

Ce film, qui raconte l’histoire d’amour fortuite et passionnelle entre une comédienne et un professeur anglais de littérature (interprété par le grand acteur irlandais, Gabriel Byrne, malheureusement absent), repart, quant à lui, avec le Swann du film romantique de l’année. A juste titre. Notons que le prix a été remis par deux acteurs britanniques : Kristine Scott Thomas (”Le Patient anglais”) et Jonathan Rhys Meyer (”Match Point”).

 

Emmanuelle Devos, Swann de l'actrice romantique de l'année.
Emmanuelle Devos, Swann de l'actrice romantique de l'année.

 

Saluons également le choix du jury présidé par le réalisateur Stéphane Brizé (”Mademoiselle Chambon”, “Quelques heures de printemps”). Le grand prix du festival a été décerné à “Grand Central” de Rebecca Zlotowski avec Léa Seydou et Tamar Rahim, un film déjà remarqué au festival de Cannes dans la sélection parallèle (Quinzaine des réalisateurs). “L’amour naît de manière inodore, incolore et parfois, ça fait du bien quand ça s’arrête, a déclaré la réalisatrice au moment de recevoir son prix. “Je prends ce Swann comme un bon signe/cygne!”

 

Rébecca Zlotowski a remporté la grand prix pour son film "Grand Central" remis par Stéphane Brizé.
Rébecca Zlotowski a remporté la grand prix pour son film "Grand Central" remis par Stéphane Brizé.

 

Les festivaliers, très nombreux, cette année encore, ont voté à l’issue de chaque projection. Leur préférence est allée aux “Reines du Ring” (sortie en salles le 3 juillet), avec Audré Fleurot, Marilou Berry et Corinne Masiero. Toutes les trois ont représenté le réalisateur, Jean-Marc Rudnicki, parti trop tôt dans l’après-midi. “Il ne se doutait pas qu’il aurait un prix”, a déclaré Corinne Masiero.

 

 

Les interprètes des "Reines du ring" avec Marilou Berry, Audrey Fleurot et Corinne Masiéro.
Les interprètes des "Reines du ring" avec Marilou Berry, Audrey Fleurot et Corinne Masiéro.

 

Le reste du palmarès

 

Pierre Niney, pensionnaire de la comédie française, âgé de 24 ans, est l’acteur romantique de l’année, grâce à sa prestation face à Virginie Efira dans “20 ans d’écart” de David Moreau. Elodie Bouchez a salué “sa grâce, son élégance, son talent d’acteur qu’il nous balance en rafale depuis cette année.”

Pierre Niney, ici avec Elodie Bouchez, est meilleur acteur romantique de l'année.
Pierre Niney, ici avec Elodie Bouchez, est meilleur acteur romantique de l'année.

 

Lola Créton, 19 ans, est la révélation féminine romantique de l’année. Olivier Assayas l’avait choisie pour son film en partie autobiographique, “Après-mai”. On avait surtout découvert cette charmante jeune actrice dans le magnifique “Un amour de jeunesse” de Mia Hansen Love (2011).

 

Révélation féminine : Lola Créton, ici avec Marilou Berry.
Révélation féminine : Lola Créton, ici avec Marilou Berry.

 

Félix Moati, 23 ans, est la révélation masculine romantique de l’année, grâce à sa prestation dans “Télé Gaucho”, de Michel Leclerc.

Révélation masculine romantique : Félix Moati.
Révélation masculine romantique : Félix Moati (avec Guillaume Laurent et Astrid Berges-Frisbey).


Le jury jeunesse, composé de six lycéens bas-normands et parrainé par la réalisatrice Agnès de Sacy et le comédien Jules Sitruk, a donné sa préférence à “My sweet Pepperland” du réalisateur kurde Hiner Saleem. Absent, ce dernier avait adressé un message écrit aux jeunes jurés : “Vous m’encouragez dans mon combat contre l’obscurantisme, écrit-il. Soyons vigilants, les principes fondamentaux de note démocratie sont remis en cause, voire menacés. J’espère revenir bientôt présenter mon prochain film”.

 

Enfin, le jury des courts-métrages, présidé par le scénariste Giles Taurand, a distingué “On thé Beach” de Marie Elsa Sgualdo, sa comédienne, Joanne Nussbaum et Olivier Duval, acteur principal du court “L’amour bègue” de Jan Czarlewski.



Laisser un commentaire

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image